Radio Francas à Lautrec du 24 juillet au 1er août

L’association les Francas du Tarn portera cet été à Lautrec le projet « C’est mon patrimoine ! »

« C’est mon patrimoine ! » vise à sensibiliser les enfants et les adolescents à la diversité des patrimoines au travers de programmes d’activités pluridisciplinaires. Ateliers, visites théâtralisées, jeux de piste, lectures, danse, performances ou pratique des arts numériques permettent aux enfants de s’approprier différemment et souvent de façon inédite le patrimoine.

Organisé en dehors du temps scolaire, « C’est mon patrimoine ! » concerne les enfants et adolescents de 6 à 18 ans, développe leur goût du patrimoine et des arts, enrichi leurs connaissances, et les aide à mieux comprendre l’intégration d’un lieu patrimonial dans son environnement géographique et culturel. (Visitez le site)

Ce dispositif piloté par le ministère de la Culture et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) touche chaque année plusieurs dizaines de milliers de jeunes inscrits en centres sociaux, maisons des jeunes et de la culture, centres de loisirs ou foyers ruraux.

Les projets irriguent l’ensemble de typologies de territoires urbains et ruraux, y compris les départements d’outre-mer, et sont notamment présents dans les bassins de vie prioritaires pour le ministère de la culture ou leurs départements .

Sur Lautrec, ce projet aura pour objectifs de favoriser la mixité, la rencontre entre jeunes tarnais et la découverte d’un site patrimonial, à partir de la création de cartes postales sonores.

Ainsi les Francas du Tarn organise un séjour pour 12 jeunes âgés de 10 à 15 ans du 24 juillet au 31 juillet 2018, l’association Récréabrens (commune de Brens) organise un séjour du 24 au 27 juillet 2018 pour 12 jeunes de 11 à 13 ans, l’association des Francas de St Juéry organise des accueils à la journée pour 12 enfants de 8 à 10 ans les 30 et 31 juillet 2018, et l’association Le Village des Enfants sur la commune de Cambon organise un séjour de deux jours les 30 et 31 juillet 2018 pour des enfants âgés de 8 à 10 ans. Les enfants du centre de loisirs de Lautrec participeront aussi au projet du 24 juillet au 1er aôut 2018.

Ces séjours et accueils à la journée seront organisés autour de la création de cartes postales sonores du village de Lautrec.

Au cœur du Pays de Cocagne, Lautrec, cité médiévale, est l’un des « Plus Beaux Villages de France » et l’un des « Sites Remarquables du Goût ». Ancienne vicomté, elle est le berceau de la famille Toulouse Lautrec dont le peintre affichiste est l’illustre descendant.

De nombreux lieux seront investis pour le projet artistique et culturel. Le café Plùm et la mairie de Lautrec proposent leurs locaux et leurs infrastructures pour accueillir les groupes durant la journée.

Deux ateliers d’1h30 seront menés en parallèles avec des groupes de 10 à 12 enfants et jeunes : un récit avec des illustrations sonores, deux ateliers complémentaires et indissociables. Chaque jour, trois créneaux seront mis en place.

L’atelier 1 consiste à fabriquer des portraits sonores réels et imaginaires du village de Lautrec. Chaque espace est constitué d’éléments acoustiques le caractérisant ; après avoir écouté et listé les lieux et moments intéressants à enregistrer, des séquences seront constituées, comme une « carte du patrimoine pour les oreilles » qui servira de point de départ pour glisser vers une musique inspiré directement du réel. Pour interroger les imaginaires collectifs et tenter de traduire les rêves sonores que nous fait désirer la réalité. Atelier mené par David Lataillade, artiste musicien.

L’atelier 2 autour de la vie locale. Les montages avec le logiciel Audacity des différents sons captés seront prévus pour aller vers la création musicale. Un atelier également d’expression radiophonique sur le vécu du projet par les enfants et les jeunes – Ils iront aussi à la recherche d’illustrations locales (interviews, enregistrement de contes, histoires de vies au hasard des rencontres avec des habitants, des artisans (sabotier, potier, jouet en bois etc….). Les éléments sonores des différents évènements programmés dans le village, à divers moments de la journée, seront captés grâce à des lecteurs enregistreurs portatifs pour créer ces cartes postales sonores. Un compte rendu radiophonique sera réalisé quotidiennement. Cet atelier sera mené par l’animateur de Radio Francas.

 

Radio Francas emmétrait donc sur l’ensemble des séjours et s’articulerait autour de ce projet. Des émissions seront réalisées en direct, sous le format enregistrées ou en rediffusion. Chaque soir (du mardi 24 au dimanche 29 juillet, une interview des artistes programmés au Café Plùm sera réalisée à 18h30 et suivant autorisation des groupes, les concerts seront diffusés sur l’antenne de Radio Francas.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *